Un rêve de poulailler

Envoyer à un ami

Vous êtes nombreux à souhaiter redécouvrir le goût des choses simples et authentiques en mangeant des produits sains ou en cuisinant un poulet de chair que vous aurez élevé vous-même, en plein air. Que vous soyez actifs, retraités, résidant à la campagne ou en ville,... vous êtes en quête de nature et aspirez à renouer avec une activité saine en créant votre propre élevage familial.

Les heures que vous y consacrerez vous apporteront détente et satisfaction personnelle. Quant aux enfants, ils apprécieront ce contact privilégié avec les animaux et partiront avec curiosité à la découverte de leur mode de vie.

Accueillir une basse-cour ne nécessite pas un immense jardin ni une installation compliquée. Un petit poulailler et deux ou trois poules peuvent être largement suffisants pour avoir des œufs frais presque toute l’année (les poules pondent moins en hiver). Vous pourrez selon vos envies et votre disponibilité, envisager de développer votre activité.
 

Comment loger vos animaux ? Comment les nourrir ? Quels soins leur apporter ? Autant de questions que vous vous posez légitimement et auxquelles nous vous aiderons à répondre. Notre ambition est de vous donner tous les conseils, les informations pratiques qui vous permettront d’élever votre basse-cour dans votre jardin ou sur une parcelle de terrain à la campagne.

Par ailleurs, dans tous nos magasins MAFRA Point Vert, vous découvrirez un large choix de produits et d’équipements adaptés, spécialement sélectionnés pour vous aider à débuter ou à conduire votre élevage, quelle que soit la taille de votre basse-cour. Lors de votre visite, n’hésitez pas à nous poser toutes vos questions.

 

Un poulailler clef en mains

Si vous n’êtes pas très bricoleur ou que vous manquez de temps, vous pouvez opter pour des petits poulaillers prêts à être installés. Certains sont même amovibles. Dans tous nos magasins MAFRA Point Vert, vous trouverez différents modèles. En général, leur capacité d’accueil va de 2-3 à une dizaine de poules naines ou moyennes.

Ils comprennent :

• un enclos grillagé avec une porte d’accès,

• un abri couvert et fermé en hauteur,

• une trappe d’accès pour le nettoyage de l’abri,

• une rampe d’accès à l’abri,

• des perchoirs de repos sont également prévus.

 

Quels accessoires choisir ?

Votre poulailler doit être pourvu de mangeoires, d’abreuvoirs, de perchoirs et de pondoirs.

 

• La mangeoire :

Celles qui sont proposées dans le commerce permettent une distribution de nourriture sans gaspillage et sans souillure pour la poule. De nombreux types (trémies, etc...) existent. Adaptez leur taille au nombre de volailles que vous élevez. On distingue les mangeoires pour poules de celles des poussins qui sont très basses pour permettre aux petits de picorer.

Le saviez-vous : La poule est une grande buveuse

Une poule boit environ 1 litre d'eau par jour et peut être fortement affectée du manque d'eau. En été, certaines peuvent même succomber à des coups de chaleur. Comme fortifiant, vous pouvez ajouter des vitamines (surtout A, D3, E).

• L’abreuvoir :

Il permet de stocker une quantité d’eau importante et de préserver une qualité d’eau propre. Ne laissez pas les abreuvoirs par terre, afin d’éviter les souillures. Préférez un abreuvoir à suspendre. En hiver, vous pouvez mettre de l’eau tiède et la changer encore plus régulièrement pour éviter qu’elle ne gèle.

• Les perchoirs :

Les poules aiment passer la nuit sur des perchoirs en hauteur. Les plus craintives peuvent s’y réfugier aussi pendant la journée. Ils peuvent être confectionnés à partir de lattes de bois de 5 cm de large et de 35 cm de long, espacées d’environ 5-7 cm. Chaque poule a besoin d’un espace d’environ 15 cm (ou plus) selon sa grosseur. Mettez-les de préférence tous à la même hauteur pour qu’il n’y ait pas de concurrence car les volailles cherchent souvent à se percher toujours plus haut que leur voisine ! Leur longueur doit être suffisante pour loger toutes les volailles. Placez les perchoirs à une hauteur d’environ 1 mètre.

• Les nichoirs ou pondoirs :

Ils peuvent être fabriqués à l’aide de caisses de récupération. Comptez au moins une caisse pour 3 poules. Garnissez-les de paille propre à renouveler tous les quinze jours. Vous pouvez y placer un faux œuf en bois, plâtre ou plastique qui servira de leurre. Une poule déposera plus facilement ses œufs dans un nid protégé qu’à même le sol du poulailler.

 

A chacun son alimentation

Nourrir les poulets de chair

Jusqu’à cinq semaines, nourrissez les poulets comme des poussins normaux. Ensuite, passez à une alimentation qui leur permettra de prendre rapidement un bon volume. Vers l’âge de six à sept mois, la chair deviendra savoureuse. La qualité de la chair d’un poulet dépend de plusieurs facteurs : sa race, son alimentation, son âge.

Nourrir les poules pondeuses

Utilisez un aliment complet spécial de 17 à 20 semaines dès l’entrée en ponte et pendant toute cette période. Il répondra aux besoins énergétiques des poules pondeuses durant ces mois de production et contribuera à une ponte de qualité.

Découvrez aussi dans votre magasin MAFRA Point Vert des seaux de friandises qui régaleront vos gallinacés !