3 rue Albert Jacquemin 88120 VAGNEY
  • Tél: 03 29 24 70 22
Click & collect
Vente en ligne

Avis de nos clients

Livraison et paiement

HAUTE VOSGES A TRAVERS CHAMPS - DVD - LE CHIQUITO MAISON DE LA PRESSE  - Voir en grand
HAUTE VOSGES A TRAVERS CHAMPS - DVD - LE CHIQUITO MAISON DE LA PRESSE
Jaquette DVD N°2.jpg
20,00€ TTC
- +
  • Quantité nette : 1 pièce, soit 20€/pièce
  • Poids (g) : 90,000
  • Condition : Neuf
Note moyenne
Click & collect gratuit
Livraison : 5,90 €
  • 1995 - durée 30 mn

    Dans ce court-métrage, Jacques Cuny a promené sur les petits agriculteurs de montagne, ces jardiniers de la nature (sans lesquels nos vallées perdraient bien vite leur charme et leur beauté) un regard de tendresse.

    Il a voulu souligner  leur existence à la fois rude et difficile, parfois fruste, souvent étonnante, mais aussi et surtout leur grande sensibilité, leur intime sentiment de vivre dans un pays merveilleux et leur amour du terroir. Ecoutez Paul raconter la légende des jonquilles, ou  Michèle vous parler des saisons. Vous devinerez sous l’écorce rugueuse une sensibilité à fleur de peau et une âme de poète.

    Et voyez chez ces gens l’amour du travail bien fait : le coup de râteau peignant la hotte ou le chariot de foin odorant, la façon de pétrir le pain. Observez leur respect des animaux - la caresse de Michèle à sa vache ! Le sens de l’écologie que chaque jour, comme Monsieur Jourdain, ils pratiquent sans le savoir. Discrets, laborieux, efficaces, ils connaissent leur place exacte dans ce petit univers qu’ils foulent avec un grand respect.

    Ne vous y méprenez pas : ce ne sont pas des enfants de choeur ! Ils savent  à l’occasion se montrer têtus, avares, roublards, rusés et retors... Et savez-vous que, lorsqu’ils discernent à travers le regard ou le sourire un brin condescendant du touriste l’ironie ou le mépris, savez-vous qu’ils rigolent intérieurement, à la pensée qu’on se méprend lourdement sur leur compte? Savez-vous que leur  plaisir le plus grand, parfois, mine de rien, sans en avoir l’air est de rouler le béotien bardé de suffisance de la plus belle façon?   

    Jacques Cuny a porté sur eux un regard sans concession. Il ne s’est pas arrêté à l’apparence superficielle. Il les a vus à la fois rudes et tendres, témoins attardés d’une époque déjà révolue. Avec eux va disparaître un mode, un art de vie bien étrange pour les nouvelles générations, à la fois authentique et attendrissant. Jean Durand

     

    BONUS : LE BON SENS PAYSAN

    1997 - durée 11 mn

    Yvette Mathis évoque avec finesse les observations et les habitudes des paysans de nos montagnes qui savaient à de petits signes imperceptibles interpréter à leur façon, souvent avec justesse, les signes annonciateurs des changements de temps ou d'un hiver rigoureux. Elle évoque leur prudence, leur intelligence, leur grande expérience dans leurs rapports avec la nature, qu 'il ne faut jamais forcer comme ont tendance à le faire aujourd'hui nos apprentis sorciers modernes. Qui donc aurait établi une relation entre la hauteur des gentianes sur les chaumes et l'épaisseur de la couche de neige qui allait les recouvrir l'hiver ?