Achat Lorraine > Achat Vosges > Services > Imprimerie & édition > LE CHIQUITO MAISON DE LA PRESSE > DVD > DE LA PIQUANTE PIERRE à la VALLÉE des LARMES
3 rue Albert Jacquemin 88120 VAGNEY
  • Tél: 03 29 24 70 22
Click & collect
Vente en ligne

Avis de nos clients

Livraison et paiement

DE LA PIQUANTE PIERRE à la VALLÉE des LARMES - DVD - LE CHIQUITO MAISON DE LA PRESSE  - Voir en grand
DE LA PIQUANTE PIERRE à la VALLÉE des LARMES - DVD - LE CHIQUITO MAISON DE LA PRESSE
Jaquette DVD N°13.jpg
20,00€ TTC
- +
  • Quantité nette : 1 pièce, soit 20€/pièce
  • Poids (g) : 90,000
  • Condition : Neuf
Note moyenne
Click & collect gratuit
Livraison : 5,90 €
  • 2009 - durée 1h47

    «  Je l’ai vécu. » Jacques Cuny revient avec un deuxième volet de sa série consacrée à la mémoire vivante de la guerre dans la montagne vosgienne entre 1939 et 1945. Un document exceptionnel en intensité, en richesse de témoignages, mais aussi en illustrations inédites évoquant cette période de tourmente.

    Le film met en lumière les témoins vivants de l’époque, rappelant que les acteurs de cette époque, ce ne sont pas que des noms gravés en lettres d’or sur des monuments. Ce film démontre au travers des témoignages de ceux qui ont vécu ces heures difficiles, que derrière l’Histoire, il y a des hommes et des femmes qui ont adapté leur quotidien aux rudes conditions infligées par l’occupant.

    C’est incontestablement la force de ce film : plus que jamais, durant deux ans Jacques Cuny n’a pas ménagé son temps pour montrer les évènements qui ont marqué cette époque à la Piquante Pierre (dans le secteur de Basse-sur-le-Rupt, La Bresse, Rochesson…) dans La Vallée des Larmes (le Rabodeau et plus particulièrement  le secteur de Moussey). Deux vallées, deux cultures, deux univers et pourtant tant de points communs.  Le film révèle, au travers d’images d’une force émotionnelle d’une rare intensité, l’histoire de cette époque depuis l’arrivée des Allemands en 1940, suivie des premiers actes de résistance, la vie quotidienne sous l’occupation, les passeurs, la Résistance, les bombardements, l’exode de la population de La Bresse, la destruction de Gérardmer…

    Aujourd’hui encore, le sujet est toujours aussi sensible. Mais les entretiens menés très librement par Jacques Cuny ne laissent place à aucune complaisance ni compromission. Avec une place prépondérante aux faits, au vécu.

    Oublier ? Impensable. Et même lorsque les plaies sont refermées, le baume du temps ne parvient pas à gommer les cicatrices présentes à jamais. Certains témoins insistent sur la nécessité de comprendre. Mais sans jamais oublier. Voilà tout l’enjeu de ce documentaire. Et c’est tout le propre d’une œuvre pour la postérité.

    Philippe CUNY